PROJET MAMAMONDE
Où: Nkoabang-Yaoundé, Cameroun

Le projet est né de la rencontre de quatre amis de Vicence : Carla, Nicola, Antonella et Paolo.

L'expérience a commencé en novembre 2009 à Nkoabang, la première banlieue de Yaoundé, au Cameroun, où les quatre voyageurs ont connu les conditions de vie difficiles des locaux. L'attention s'est surtout portée sur la situation des orphelins du village, et en particulier de ces 52 enfants qui vivent encore dans une cabane ne dépassant pas 70 mètres carrés ... et comme cela arrive souvent, quand on rencontre certaines réalités, il n'y en a pas n'y a plus de place pour l'indifférence.

A partir de ce moment, ils se sont associés pour soutenir un projet en leur faveur, rejoignant la Fondation Cumse Onlus, déjà engagée depuis de nombreuses années dans des projets de coopération et de développement en Afrique. Le projet MAMAMONDE a pour but de donner aux enfants orphelins de Nkoabang :
• UNE MAISON
• SOINS ADÉQUATS
• UNE FORMATION SCOLAIRE
qui, avec l'affection d'adultes responsables, permettra aux enfants de grandir dans leur Afrique, devenant des hommes et des femmes capables de vivre pleinement leur vie.

Le village de Nkoabang est situé sous l'administration de Nkolafamba, à la périphérie Est de la capitale Yaoundé. Environ 15 000 personnes vivent à Nkoabang, dont beaucoup sont orphelines. Les besoins de ces enfants sont les plus variés : des repas aux vêtements, des soins médicaux à la possibilité d'aller à l'école, du jeu à la chaleur d'un câlin. L'orphelinat est actuellement opérationnel.

PROJET GOUTTE - Puits pour la vie.
Plus de 30 puits disséminés sur tout le territoire camerounais.

Le manque d'eau potable est un problème de plus en plus urgent pour les villages africains : des milliers de familles et d'enfants sont opprimés par de graves maladies liées à la déshydratation et aux infections causées par l'ingestion d'eau sale et contaminée.

Le projet Goccia vise à réduire la mortalité et l'incidence des maladies gastro-intestinales dans les familles et en particulier dans la petite enfance. Par la construction de puits et de fourrages, l'objectif est d'améliorer l'approvisionnement en eau à usage civil.

FAIRE UN DON

UNE ÉCOLE POUR MAYAMI.
Où: Mayami- Garoua (Cameroun).

Mayami est un petit village d'environ 1 000 habitants à la périphérie de la ville de Garoua, la capitale de la région du nord. À Mayami, il y a une école primaire qui abrite environ 400 allievi, ma con solo 4 insegnanti.

Une forte tornade a emporté le toit de la petite école maternelle du village il y a quelques années. Le temps et les agents atmosphériques ont fait le reste : en moins de deux ans, ce qui était autrefois une école s'est transformé en refuge à ciel ouvert pour les animaux de basse-cour.

La Fondation CUMSE Onlus, motivée par la demande d'aide des parents du village, représentée par l'APE (association des parents d'élèves), a décidé d'aider le village à restructurer l'école et ainsi permettre aux petits élèves de reprendre l'apprentissage sous la direction d'un enseignant volontaire.

En moins de deux mois, la structure du toit a été reconstruite (recouverte de tôles de haute qualité pour éviter qu'une autre tornade ne les détruise à nouveau), le sol a été cimenté et l'extérieur et l'intérieur du bâtiment ont été enduits de la salle de classe, où un grand tableau noir a été accroché .

Le district de Demsa, auquel se réfère le village, s'est alors chargé de fournir les bancs et bancs pour les enfants, rendant l'école pleinement opérationnelle et fonctionnelle.

Les bénéficiaires directs du projet sont les quasi 40 enfants qui fréquentent aujourd'hui la nouvelle école maternelle de Mayami, ainsi que tous les enfants du village qui en sont les futurs élèves.

Le principal partenaire du projet, ainsi que l'exécutant réel sur place, était Lawan Alim de Mayami, un ami de longue date du président de la Fondation.

Le Lawan est l'autorité traditionnelle des villages de la région nord du Cameroun.

Le chantier a débuté fin juillet 2013 et s'est terminé fin août 2013, juste à temps pour la rentrée scolaire.

Valeur global du projet: 3 500 000 francs cfa, soit environ 4 764 euros.

Le prêt a été déboursé par le groupe CUMSE TORINO avec M. Cisari Giuseppe de Milan et des amis de Varese Amalia et Edoardo Soncini qui ont levé des fonds à l'occasion de leur anniversaire de mariage.


Cliquez ici pour voir les projets pour la période triennale (PDF)